INFLUENCE DE QUELQUES POISONS NERVEUX SUR LE TRAVAIL 287 Après la 15e série et quatre minutes avant la 16e, on prend encore 12 gouttes de teinture de haschisch. TRAVAIL RAPPORT séries en du travail kilogrammètres. au travail normal. 16 ............... 20,43 01,08 17 ............... 1,80 8,06 Le travail total des 9 premières séries ne donne que 86,67 p. 100 du travail normal. Les excitations successives produisent des effets de moins en moins durables et de moins en moins intenses. Expérience TV. —- On prend 16 gouttes de teinture de haschisch avant le travail. TRAVAIL RAPPORT SÉRIES eu du travail kilogrammètres. au travail normal. 1........ ....... 30,39 133,70 2........ ....... 36,69 164,38 <i........ ....... 22,14 99,23 4........ ....... 4,56 20,42 5........ ....... 2,46 11,02 6.....•. . . ....... 2,31 10,34 7........ ....... 1,92 8,60 8........ ....... 1,74 7,79 9........ ....... 1,50 6,72 103,71 L’excitation initiale s’est élevée plus que dans l’expérience précédente, mais la dépression a été à la fois plus rapide et plus considérable et le travail total s’est abaissé à 70,72 p. 100 du travail normal. Expérience V. - - On prend 24 gouttes de teinture de haschich avant le travail. TRAVAIL RAPPORT SÉRIES en du travail kilogrammètres. au travail normal. 1 . . . . ........... 19,05 85,34 O «■M . ........... 15,84 70,93 3. . . . ........... 12,39 00,ol 4. . . . ............ 10,53 47,17 5..... ........... 9,75 43,68 0. . . . ........... 26,31 117,87 i ... . ........... 37,02 165,80 8. . . . ........... 40,14 179,83 9. . . . ........... 32,97 147,67 204,00