J40 TRAVAIL ET PLAISIR La tonalité de mi majeur va nous montrer un effet tout différent. Ex p. 1. TRAVAIL EN KILOGRAMMÈTRES TRAVAIL Mi majeur. total Séries. tCI ergogr. 2e ergog r. 3e ergogr. 4e ergogr. 1..... 12,75 8,04 7,62 7,29 35,70 2..... 13,26 8,73 6,90 6,18 35,07 3..... 12,09 4,92 3,48 2,49 22,98 4..... 9,84 4,89 2,94 3,15 20,82 5..... 8,19 4,23 7,62 9,48 29,52 6..... 3,57 2,16 1,56 1,08 8,37 7..... 2,67 3,84 4,50 5,46 16,47 8..... 1,65 4,77 6,66 6,69 19,77 9..... 1,05 2,19 2,67 3.27 9,18 10..... 0,93 1,41 1,92 2,10 6,36 11..... 0 79 1.74 1.59 0,63 6,68 Totaux . . 68,72 46,92 47,46 47,82 210.92 L’excitation du début est intense et plus durable. Le quatrième ergo- gramme de la 4e série se relève relativement au troisième. Après une 6e série, où la fatigue s accumule régulièrement, on voit à chaque série le travail augmenter à partir du premier ergogramme, jusqu’à la Me série, où la fatigue paraît reprendre sa marche normale. La distribution du travail est encore différente dans la tonalité de ré mineur, où les quatre ergogrammes se sont à peu près égalisés. TRAVAIL EN KILOGRAMMÈTRES Séries. Icr ergogr. 9e ergogr. 3° ergogr. 4e ergogr. TRAVAIL total. 1..... 8,46 3,27 2,58 2,13 16,44 2..... 6,03 3,99 3,18 3,69 16.89 3..... 5,52 4,50 M y 0*00 6,75 22,32 4..... 1,77 3,69 6,84 7,95 20,25 5..... 1,20 4,05 7,11 5,19 17,55 6 .... . 0,87 5,40 5,34 3,33 14,94 7..... 0,75 6,54 3,27 2,88 13.44 8..... 3,48 3,54 2,10 1,17 10,29 9..... 6,51 3,27 2,19 1,74 13,71 10..... 4,02 2,10 1,35 2,96 10,43 11..... 2,25 4,45 3,90 m . 5,10 14,70 Totaux . . 40,86 43,80 ’ 42,41 42,94 170.96 anomalie pourrai! être en rapport avec les impressions lâcheuses du sujet auquel on avait fait entendre jusque-là 20 notes par seconde qui malgré leurs dissonances pouvaient être plus excitantes que la belle tonalité de ré majeur avec laquelle on commençait à ne faire entendre que quatre notes simultanément.