304 BIBLIOGRAPHIE. de la combustion de la viande de divers animaux. (La viande a été traitée par l'eau, l'alcool et l’éther, puis desséchée jusqu’au poids constant). Il résulte de ces déterminations que la chaleur de la combustion des substances albumi¬ noïdes de la viande 1) de cheval, 2) de mouton et 3) de renard—est à peu près la même (au moins dans les limites de précision de la méthode). Il a été trouve' en moyenne 5738 calories pour 1 gramm de viande privée de cendre. Fleuroff, C. Dr. Quelques observations sur les modifications du sang pendant le traitement par le koumyss. (Ibid. p. 429). En été 1898 j’eus l'occasion de faire l'examen du sang pendant le trai¬ tement par le koumyss dans un établissement koumysso-thérapeutique près de Samara. Je déterminais le nombre des globules rouges, la quantité de l'hémoglo¬ bine, le poids spécifique du sang et la quantité relative des différentes espè¬ ces de globules blancs. Les malades, chez lesquels j’ai fait mes observations, étaient: deux phthisiques (avec l'exsudât pleurétique) et quatre neurasthéniques. Mes recherches ont donné les résultats suivants: 1) Le traitement par le koumyss produit une influence importante sur l’amélioration du sang sans traitement simultané par le fer. 2) La quantité de l'hémoglobine augmente considérablement pendant ce traitement. 3) La quantité des globules rouges augmente aussi dans la grande majorité de cas. 4) Le nombre des cellules éosinophiles diminue dans le sang des malades pendant ce traitement. 5) Le nombre des cellules neutrophiles augmente chez les malades graves (phthisi¬ ques) et diminue au contraire chez les sujets, qui sont relativement bien por¬ tants (neurasthéniques). 6) Le nombre des lymphocytes augmente considéra¬ blement chez les neurasthéniques. 7) Le nombre des éléments transitifs reste le même chez les phthisiques et diminue considérablement chez les neura¬ sthéniques. Avrorow, P. P. Dr. Sur la calorîmétrie directe et indirecte chez des animaux en état d’équilibre azotique d inanition et de réaiimenta- tion après inanition préalable. (Ibid. pp. 430). L’auteur communique les résultats de ses expériences sur la détermination calorimétrique directe et indirecte chez des chiens en état d'équilibre azoti- tique d'inanition et de réalimentation après inanition préalable. Quant à la technique de la détermination calorimétrique directe et indirecte, elle a été décrite par lui plus haut dans son article intitulé <Sur la détermination de la chaleur animale d’après le procédé calorimétrique direct et l'échange des matériaux (Arch, de pathologie générale etc. 99—II). Les expériences, faites par l'auteur, peuvent être en tout distribuées en quatre groupes suivants: 1) Les animaux (chiens) se trouvant à l’état d'équi¬ libre azotique, après inanition préalable exclusivement par la viande: 2) à l'état d’inanition; 3) à l’état d’alimentation et enfin 4) à I état d’alimentation dans les mêmes conditions par la viande et la graisse. Chaque groupe com¬ prenait de 12 à 18 journées séparées d’observation calorimétrique. Chaque groupe possède des tableaux détaillés, dans lesquels sont mis en