MÉCANIQUE. ]73 COMITÉ CENTRAL DE L’ARTILLERIE. it nivôse an 4. * EXPÉRIENCES faites sur des chariots h frottement, de la seconde espèce, soumis à l’examen du Comité central de l’Artillerie, en vertu de l’ordre du Ministre de la guerre, en date du if frimaire, qJ année républicaine , dans lesquelles on a pris pour comparaison un chariot ordinaire à essieux de bois. I.re Expérience, sux* un plan horizontal et pavé , toutes les voitures ayant été portées au poids uniforme de 3050 £, ou 148 myria- grammes 8 kilogrammes. lu Chacune Je ces ices ayant été plusieurs fois, trouvé quelques jm dans leurs élis; l* Parce que les iné- fa frequentes tant Ifitéque du terrain, présenté plus ou ■si'obstacles à sur- »; s* Parce que les voi- hRCint traînées par chevaux, leurs ef- S ont quelquefois ï:é le degré d’im- qui pouvait la force d’iner- it, mais pour régula- B ces différais résul- I, on n pris la titane propcrtion- i.” Chariot ordinaire à essieux de bois. Pour vaincre sa force d’inertie , le dynamomètre a indiqué un effort équivalent à.......... / 2.' Chariot , à doubles essieux mobifes et à frottement , de la se¬ conde espèce. Il est parti au moyen d’une puis¬ sance égale à............. 3. ' Chariot, de même construc- De nouvelle J tion que le précédent. invention. \ Il a été mis en mouvement par l’équivalent de. , ........... 4. ' Chariot, aussi à frottement, de la seconde espèce , mais à es¬ sieux simples et fixes. Il n’a fallu , pour le mouvoir , qu’une force de........... ÉVAL U A TI O N DE LA PUISSANCE MOTRICE. En poids de la Iiép. En poids de marc. My. K)i. Hec. Déca. 19 .U g fl 3 90^ environ. .. . L 2 1. 9. n u 440. 18. g n n 369, 15.// t i) O.» O CO