Uäglise dans 56718 anagggiquä. Au parvis des cathedrales , 1e temps linit son cours; re- wrniLe 0011111101100. Le trumeau qui separe les deux ventaux de 1a grande porte annonce qu'on y arrive par deux voies, dunt 1'une mene 21 1a mort de 1'e1_1fer et l'autre a 1a vie du (Ziel. liegardez plutöt le bas-relief du Lympan. Iiimagier pour ne vous laisser aucun doute y sculpte les drames du dernier jugelneut , du pesement des ämes , et du parlage des elus el. des näprouves Uinterieur de Yeglise est 1a Jerusalem ce- leste , le sejour des Bienheureux : Verä non es! hic aliud nisi do-mus Dei et porta carli. Mais si vous voulez en decouvrir loute 1a similitude, ne preneppas 1a cathedrale vide , silencieuse , immobile : le (Ziel ne saurait etre uue eglise deserte. Uonnez-lui Loule son Inne : 1a foule dans 1es ncfs; 1a hierzu-chic sainte au 011mm" et au sanctuaire. (Jhoisissez un jour de fete ; car le Ciel est 1a grande fete. EnIin voyez 1a basilique qui n'a pas renie Panti- (luite , mais qui a laisse les choses a leur place et comparez. w Ecce sccles posila erat in cwlo er suprd sedenz sedens. Et qui sedebat siwnilis erat adspeclui lapidis jaspidis et sar- dinis; et in's erat in circuitu sedis , similzk visioni sma- ragdine. v. Voilä 1e lröue episcopal situe in Vabsidmr , et Veveque assis, representant de 1a divinite. I1 brille de 1a magniücence de ses ornements et de ses vertus semblables a Vemeraude , au jaspe , 21 1a sardeine u Et in circuilu sedis sedilia vigivzri qualuo'r' , et super (1) (Je som los sujels ordinaires. (2) Cornelius ä Lapide. Commenluria in c. IV. Anvers, 47811. ll S. Ahucnlypsi Johannis;