SUR SYMIIOIJSYVIE AINIHITECTURAI Ifapötre saiut Paul eerit aux Ephesieus : deja vous lfetes plus des elraugers hors de leur pays ; mais vous etes citoyeus de la cite des saiuls, vous ötes de la maison de Dieu , (Sdiües sur le fondexnent des apötres , uuis eu J. (j. prineipale pierre de Pangle ; sur lequcl tout Fedilice ötaut bäti süileve eu temple saint pour le Seigneur ; et vous-mömes vous entrez dans la structure de la maison de Dieu , par le SE-Esprit Uue idee si nettement emise en 1a Saiute Ecriture ne pouvait Gtre nögligee des architeetes, au moyen-äge. ll y a, en cllet, deux eglises ; l'uue materielle, oü l'on eelebre les (livius oflices ; l'autre spirituelle , qui est le peuple chretieu. La premiere eonsiste dans uu assemblage de pierres; et celle-ci daus une reuuioiidllolnuies Le symbolislne les identiiie. Nous faisous , dit Claude Villette , les portails magniüques , täkeves (Puauvre laborieuse , pour siguiüerla peine des apötrcs de faire entrer le uloude en Yeglise. On y met les images des patrons et des saiuts , parcc que Feglisc du ciel protege lY-glise militante La nef , seleu Petymologie du mot , a la fnrlne de uavire. in m10 nomine , per singulns lillcrras , luflunzz sum-lnrum nvmimnn r-onlinei , {X9131 , quml es! lnlinzi I)m' Filius Säzlvulu-r. (Oplal de Milieve. ) Ad. l-Iph. G. 2. Jnm non oslis hospites et advenzr ; sed estis vives sandnrum 0! dnmvslici Dei: supercudilicati super fundamentunl uposlnlorum el prophelaruln, ipso summo angulari lnpide Christa Jesu; in quo omuis awdiücnlio cnnstrucla crescit in templun: szmcluln in D0- mino : in qun M von comdiiiczlnnini in hnbilacululn Dei in spirilu. (2) Bat. lib. 4. c. 4. n. 4. Q3) Les ruisnns dv Polücc et mirömnnivs , FIC. in-Za". Paris NIDCXJ.