SUR SYMTIOTÄSÄH ABCTITTECTTTR AI. vomme les aulres nlysliques , Pexpnse en 1.010 de sen Rational. Allegoria, es! quandö aliud sonaz in lilterri et aliud inspiriuu ut quandö per unum faclunz aliud intelhyirur: quod siillzul sil visibile, est simpliciter äM-qyopia: si invisibile et tmlesto rüncdiczlzerävaywyxmn. Tpovroloyläßst conversatzb ad nzores, seu moralis locuzio ad correctionenz et morum zhstitutioncm, myszicä vel apertr? respiciens (l Et plus loin : n En cet 011- vrage, presque toujours ces divers sens sont employes pour une möme chose, et l'on passe de l'un in l'autre ainsi que h- lecteur attentif pourra clairelnent lc remarquer v II est aise de concilier des lors les explications (lilförentes des auteurs, et c'est u11e erreur de croire qlfils so com- hnttent et se rälulent mutuellemeut. u Si on nc peut leur reprocller, poursuit-on , (Favancor (Ins (rhoses contradictoircs, i] 0st vrai du moins qu'ils (los- vondent ä du Lriviales ligurcs ct qu'i1s en prennent les motifs in un trop bas (Etage. Pur respcct pour une religion divine, on nc (levrait poinl mcnre au jour un synlbolisme qui lu- shppuie pas äur cc qu'il y a (Vimposanl et dc beau dans los lumples. n Je reuvoic d'abord au SClllilTlClll de saint Denys lüröopu- gitc prücödemmcnt citä. Solon la Bible, toute cröaturc vs! lräs-bonnc aux ycux du Dinu (3) ; et il n'est pns plus graud . dil, saint Augustin , dans los Auges quc dans lcs vvrnlisseunx. Un vil emblöme n'a donc rien dinconvenant et nc saurail motiver qu'un scandalc pharisalkluc. Los Saints voyaicnt anssi hion quu nous Vhulniliu? (I0 aus imagvs ol ils los apprnn- , 40 , 4 nmqub lrnnsill (I) Rationale scu Enclziridion , etc... Pmmlnilnn , (2) Lnc. cil. n". 12. In hoc aulem npcro, plcru divorsi scnsus ndhihenh1l' vl de uno scnsu ad nlium In modüm loclor sednlus liquidiu polcril. inlucri. (3) Villilrgxm Bons cuncln qmm: fmcrnt. PI nrnnl c. 4., v. (M. 4. vircä idor w; quvmnd vnldi- honn. Gel