237 ENGIN tronde (voyez le profil G), il faut que son anneau E tombe sur la cir- confärence däcrite par l'anneauFde la boucle, circonfärence dont, bien entendu, la verge est le rayon; il faut aussi que Fätrier ne puisse däpas- ser la ligne IE et soit arrätä en K par la largeur du bout de la verge. Tant que la bride de la fronde attachee a l'anneau E de Petrier n'a pas, par suite du mouvement imprime, depasse la ligne EE', prolongement de la ligne IE, l'autre bride de la fronde tire sur la boucle F oblique- ment, de telle facon que cette boucle ne peut quitter le style G. Ceci compris, la figure 16 indique le mouvement de rotation de la verge. La bride mobile de la fronde ne quittera le style que lorsque le projectile aura depasse le rayon du cercle decrit par la verge, qu'au moment ou les brides de la fronde formeront avec la verge un angle, ainsi qu'ilest trace dansla position A.Alors l'une des brides de la fronde Otmtinucra a tirer sur l'etrier,tandis que l'autre se ifelachera, etla force centrifuge imprimee au projectile fera echapper la boucle du style, comme nous le voyons en M. Le projectile, libre, decrira sa parabole- Si le mouvement de rotation de la verge etait egal ou progressivement