-LAMI 498 La sculpture interieure de la sainte Chapelle de Paris est des plus flelicates, et dejii dans cet edifice l'imitation de la flore est pousses) Ives-loin. Si nous prenons un des culs-de-lampe qui servent (le supports in quelques-unes des statues decorant le pignon occidental de la petite eglise de Saint-Pere sous Vezelay (fig. 13), nous eonstaterons encore les ditferences de style qui separent la sculpture des ecoles franeaise et bourguignonne. La composition du cul-de-lampe interieur de la sainte Chapelle est. plus savante et surtout plus fine que celle de ce cul-de-lampe bour- guignon (tous les deux datent du milieu du X111" siecle); mais, dans ce dernier ornement, le caraclere monumental est certes mieux senti; la composition en est large, comme Fexecution; il y a la une verve, une fermele de style remarquables. Disons en passant que, presque toujours, les culs-de-lampe places. soit a linterieur, soit a Fexterieur des editices, sont peints de cou- leurs vives : les fonds sont rouges, brun-rouge ou bleu-ardoise; les feuillages sont vert clair,jaune dlocre ou or. On tenait donc alors beau- coup a donner a ces supports une grande valeur decorative, ä les faire paraitrc. ä