475 CUISINE L'aspect extericur de la cuisine de l'abbaye de Saint-Pierre de Char- tres est presente dans Felevation geometrale (fig. 12). Ici la couverture est faite de charpentes couvertes d'ardoises, et l'on voit comme le grand tuyau central etait. maintenu par les huit arcs-boutants indiques dans les coupes. Afin d'eviter la buee qui n'eut pas manque de se former sous la voüte centrale, si cette voüte eut etc, a l'extrados, en contact avec. l'air exterieur, le comble etait releve, et une ventilation etait eta- blie entre l'extrados de cette voüte et la charpente. Cet isolement per- mettait encore de reconnaitre Fetat des couvertures et de parer aux filtrations d'eaux pluviales. 1s I - 1x _A fg; x 1 1 A Ri Le peu de terrain dont on pouvait disposer dans les chäteaux, et sur- tout dans les palais batis au milieu de villes populeuscs, ne permettait pas toujours de construire des cuisines isolees. Force etait de trouver leur place dans les logis; mais elles etaient, dans ce cas, (lisposees avec le plus grand soin et de maniere a ne pouvoir repandre l'odeur ou la fumee en dehors de leur enceinte. On voit encore, dans les constructions anciennes du Palais de justice de Paris, une salle voütee sur un quinconce de colonnes (fig. 13), avec quatre larges che- minees aux angles. Cette salle, qui donne sur le quai du nord, 51 cote de la tour de l'Horloge, est connue sous le nom de cuisines de saint Louis. Cependant cette construction appartient a la fln du X1110 siecle -ou au commencement du xiv", et est contemporaine des ouvrages ele- ves sous Philippe le Bel. Les manteaux des quatre cheminces forment,