{ CROCHET ] 1104 loppement que le crochet presente une plus grande variete dans la composition des tetes et 1a decoration des tiges. On voit souvent, dans des edifices qui datent de la fin du xne siecle et du commencement 3 (ris j 2' f; 1 v, ä Äaäptigliü 34 Jlpmw A f, rexxw L 51' VR V" "WWCYT? VIWJCXQ f l MW T1 WWÄW; MP7 1 Il , r v5.1 Xh j [f jl ' ML: u, 11'! 1"1" " m du X1112, des crochets termines, soit dans les chapiteaux, soit dans les archivoltes, par des tätes humaines; leurs tiges sont accompagnees 4 f N Nm ÜWXXÄ x, , T" w JiUIALf-äf w; 14' w l l) V, lljufliijty,j1 äilwx "Il p [Jfrfdll ÄäyxxxäqwhA fa" lw [Il M ÄNÄ: v xxjf 111,1; "xfx s w w W f 4 w a H. de feuilles ou'd'animaux. Le porche de Peglise Notre-Dame de la Goulture au Mans est couvert par une archivolte qui presente une belle collection de ces sortes de crochets (fig. 4). Il arrive meme qu'un ani-