L (llVlLl-I ] 225 [ CONSTRUCTION ] ponctue en 0. Un trace ponctue indique egalement les deux prises d'air P deslinees 51 alimenter les ventouses par la tremie derriere la lan- guette de brique qui forme Je contre-coeur de la cheminee. La coupe (fig. 124) faite sur le travers du bätiment, en regardantle pignon oppose il la cheminee, complete la description de cette belle et simple con- fstruction. On voit en A l'escalier lateral qui monte jusqu'au second etage, ä travers les contre-forts, augmentes de saillie pour le laisser pas- ser. Les fenetres B du troisieme etage servant de magasins sont percees dans le pignon, au niveau du sol interieur, afin de faciliter le montage des objets eminagasines par des poulies et des potences exterieures. ll en est de meme des portes G, percees au niveau du sol du grenier. Les murs lateraux, epais, maintenaient ä Yinterieur une temperature egale; Faeration des etages pouvait se faire facilement, au moyen des fenetres ouvertes sur les quatre faces du bätiment, isole de toutes parts. Les con- Ire-forts enserrant les murs evitaient tout chainage transversal, et cela d'autant mieux, que souvent le nu des murs a Pinterieur etait pose en surplomb d'un etage a l'autre, ainsi que Findique la coupe transversale (fig. 124). (Jietail 121 un moyen souvent employe pour faire tendre les murs a s'incliner du dehors au dedans, et c'est en effet un excellent principe de construction lorsqu'on peut donner a la base des murs 1v. 29