[ CONSTRUCTION j 20 [ PRINCIPES points de rencontre E des demi-cercles diagonaux. Il fallait necessaire- ment conserver sous les points G, D, des arcs saillants, des arcs-dou- bleaux, qui netaient, comme nous l'avons dit plushaut, que des cintres permanents. Des lors les areles diagonales devaient prendre leur point de depart en retraite de la saillie des piles ou colonnes, celles-ci etant uniquement destinees ä porter les arcs-doubleaux; dest-ä-dire (fig. 9) que les aretes durent partir des polnts F au lieu de partir des points G, G X G I X x xx f X [ v K x K G et que les sommiers des aros-doubleaux se reposerent sur les assiettes FHG I. Lorsqu'il s'agissait donc de fermer les voütes, les constructeurs posaient les couchis portant les massifs ou formes en terre sur l'extra- dos de ces arcs-doubleaux et sur les deux cintres diagonaux de char- pente.