CHAPELLE 1126 Lorsqu'on parcourt la sainte Chapelle du Palais, on ne peut concevoir comment ce travail, surprenant parla multiplicite et la variete des details, la purete d'execution, la richesse de Yornerncntation etla beaute des materiaux, a pu etre acheve pendant un laps de temps aussi court. De la base au faite, elle est entieremenl bätie de pierre dure de choix, liais cliquart; chaque assise est cramponnee par des agrafes de fer coulees en i xlff; yx LVÄÄÜ. 41'151 m " Xi lcyf Uxx lXi-ÄQZ-f L l? A m, {x I] l 7' 1 f M xi V7 Xäx MIPX illllii u? NU l ici-M fljls rxfl .cäil_vxffi_y Lfsilxw {li fiw: f: 77,5 wixxwylbi -llfl_ Mi N. M1. gin l" T? lllll- "l; [fff x13: J, K1 "f H plomb; les tailles et la pose sont executees avec une precision rare"; la sculpture en est composee et clselee avec un soin particulier. Sur aucun pornt on ne peut constater ces negligencos, resultat ordinaire de la ppg- CIPIÜHÜOH ä et cependant, telle qu'elle est aujourd'hui, la sainte Chapelle du PZIlHIS est privce d'une annexe importante qui, 51 elle seule, eum; un monument : nous voulons parler du Lresor des chartes acoole ä son flanc nord, bäLi et termine en mC-me temps qu'elle. Nous donnons (fig. i) le plan de la chapelle basse du Palais Un porche 1 Ce plan cstä Fächellc de 0,0025 pour metre, ainsi que tous les plans suivants.