BASE 132 Comme principe de la methode appliquee au X110 siecle, nous donnons une des bases si frequentes dans les ediüces du centre (le la France et du Les deux disques A etB sont, comme la figure l'indique, exactement inscrits dans le plan carre du socle l). A partir du point E, le tailleur de pierre a commence par clegager un cylindre EF, puis il a cvide l. li Nlllllllra AU I f L Al! HÜlflnf. Ill w D ägÜgiiiflÜfülfmfflÜä;p M H la scotie C et ses deux listels, se contentant d'adoucir les bords des deux disques A, B, sans chercher 51 donner autrement de galbe 51 son profil par la, retraite du second tore B ou par des tailles arrondies en boudins. Ce profil est lourd toutefois, et ne peut convenir qifä des bases appartenant il des colonnes d'un faible cliametre; mais ce sysleme de taille est applique pendant le cours du xne siecle et reste toujours apparent; il commande la coupe (lu profil. Soit (fig. 12) un morceau (le pierre O (lestinä a une base. l" Laissant la hauteur AB pour la plinthe, on dägagc un premier cylindre AC, comme Cette base provient de lkig-lise rFEbrcuil