127 [ BASE ] introduite dans l'architecture par le moyen fige. Uidee de faire re oser r p les piliers composes de colonnes sur une premierc ilji, assise offrant une assiette unique aux diverses sail- lies que presentent les plans de ees piliers ne cesse Junmuuwiigü de dominer dans la composition des bases des äiiifjlfyllniimllllfyluwmäiib l" epoques romane et ogivale. äiimlfj, Z Nous en trouvons un autre exemple dans Pegliso Saint-Remi de 5 Il H g-m-äafg? jfifli 4; z a m? :.f ä - IFi- T2 WWÄ "Äff f "l: 17 d; M1 f xz läcinlsjLes piliers de la nef de matte äglise datent du X" siüclc; ils sont {HIHWÄ U 1. mi y, f WfmvfvuuuWMÜÜWMJPWMWÜÜ, 1 Ilüüii-(Fff; w M 11m lux {i U]? F (xifüf Wwiimiiil lfä nfffäw m Vrdf y ÄQfÜQLI-L-i" N'EN PRXXXX: Th-ii formäs d'un faisceau de colonnes leur LIVCC base romaine cor- zlecouvertes il leur ancienne place; autour d'elles ont me trouves de nombreux fragments de chapiteaux et tailloirs du trflvilil le plus barbare, des debris de tuiles romaines. Il n'est pas douteux que ces restes ne depexldissenl: de Peglisc bätie il Poissy par les pre- miers rois merovingiens. Lc sol de ces bases est 51 01'560 en (ventre-bas du sol de Püglise du x11" sieclc.