103 [ BANDEAU 1 sous de grands arcs formant comme de petites chambres pouvant contenir facilement deux hommes, sont toujours garnies de bancs posäs lelong des ,5 "lff Q "i jyävwbäifemäaifawifikü: Wä g 5 ,A feuvrgfguf m F. WZÜÄÄWÜÄÜWWIHWWWW IIIJÜÄLIÜ] "f IfWfQ A4 .lni Il; ÄÄH 2 iff-f:fl_fk MW Lzfffl flliiififlä:sslfifh HHLMÜÜÜW 1A, Wfm ä _::11_-"Äff1 Nllfiäifäfägflhl f"lWfHHflilflffiifWHIkff" lmmmmwnnmmulum w f w off: ' "W ImlwiibfwlllamMM!WAW HWW zg X Nfalllllflfllll WNÄAIÜXXXXQWHIz X3 rff NIX Ü XXXXI 21 w;- murmluugzuuwunuuumm umunm 1f"';l W W; 1L J" Cf WUIJSJSJJE"WJJ'JL'I WIiähmyipävlllfwfwliilWUÜM U I If 1;, w Mm" lWjlfffüwijflljgjliäqlÜjHllyhliltälilwü1f 1! 11' l! illwilxFscwuurzii MHIEQÜHHITWÜQIIÄHIIRIWWWÜSIIWgWg185, A y] ,JIWHw1iLIi'uU1llH wzfwflalfsgmjfiÜjvikwcwfLigkhn49,3" il mffÜÄÜWfÜFIUVÄÜ mrrfdmirrwiLWiäkfafllalumwfffw 119?" fimwfrfrfuifimnwnrimmmmmlWWHJWJIIIIIUNJHJIwiilfffkrrfirillr[rrr nulanrrnuuwnlmurmwmvlllnfwmi "niFUHÜENINÜIHHII uauääwwwmrrrvrn MH IWIIHIHIHII"Wmllllf;: HIIIIHIHHumjfllliiilllliflfl Wrmn i J? 11:11" r RE deux cctäs du räduit, perpendiculairement au mur de face. Cette dispo- sition de bancs 51 demeure dans les chraseincnts des fenctres se conserva Jusqu'au xvle siecle. (Voy. FENETRE, MEURTRIERE.) BANDEAU, s. in. C'est une assise de pierre saillan te, decoree de moulures OU d'ornements sculptes ou peints, qui separe horizontalement les etages d'un monument. Le bandeau indique un plancher, un sol; il ne peut etre lndilferemment lalace sur une faeade ou dans un interieur: c'est un repos P0111" l'a-ail, c'est Parase d'une construction supcrposee. Dans les eglises de ÜPOqHe romane, un bandeau interieur indique presque toujours le sol du triforiuin ; il est interrompu par la ligne verticale des colonnes engagees 011 passe devant elles. Dans l'architecture domestique, lenivcau des plan- Ghers est marque souvent, a Fexterieur, par un bandeau de pierre. Sur les faeades, des bandeaux separent les ordonnances (l'architecture super- PQSäes. Ils ont cet avantage de garantir les parements exterieurs, leur Saillie empechant les eaux pluviales de laver les n1urs;aussi les a-t-on faits Seneralementf de pierre plus dure que celle dont on se servait pour la 00nstruetion des parements, et leurs prolilsAetaient-ils, surtouta partir d? XHF Siücle, traces de maniere a former une mouchette ou un larmier. L Influence des profils antiques romains se fait sentir dans les bandeaux COIHme dans tous les autres membres de l'architecture romane. Pris dans