289 [ ARCHITECTURE j monarchie franeaise venait de s'emparer de la Normandie, et oü elle pou- vait craindre chaque jour une descente deeAnglO-Normands. Toutefois Philippe-Auguste laisse le mont en la possesslon des abb6s,1l les considere comme vassaux, et en leur donnant des subsxdes pour mettre leur proprietä en elat de defense, il ne semble pas douter que les religieux ne puissent conserver ce poste aussi bien que l'eut pu faire un possesseur seculier. C'est lä un fait caracteristique de Yepoque. Voici le plan general de ce rocher baigne par la mer deux fois par jour, et dont 1e sommet est elevd 51 plus de 70 metres au-dessus de son niveau (fig. 17). Une etroite plage rocailleuse s'ouvre au sud, du cüte de Pontorson; ä quelques pas de la mer, le rocher sääleve abrupt. On trouve une premiere porte fortifiee en C, 1. 37