ces lois; et les artistes qui, apres avoir bläme les imitations contem- poraines de temples romains dans lesquelles on ne pouvait retrouver ni le souffle inspirateur qui les a fait elever, ni des points de rapports avec nos habitudes et I10s besoins, se sont mis 51 construire des pasti- ches des formes romanes ou gothiques, sans se rendre compte des motifs qui avaient fait adopter ces formes, nlont fait que perpettier d'une maniere plus grossiere encore les erreurs contre lesquelles ils süitaient eleves. Il y a deux choses dont on doit tenir compte avant tout dans Fetude d'un art, c'est la connaissance du principe createur, et le choix dans l'oeuvre creee. Or, le principe de l'architecture frangaise au moment ou elle se developpe avec une grande energie, du XIIÜ au XIIIO siecle, etant la soumission constante de la forme aux moeurs, aux idees du moment, l'harmonie entre le vetement et le corps, le progres inces- sant, le contraire de Fimmobilite; l'application de ce principe ne saurait faire retrografler l'art, ni meme le rendre stationnaire. Tous les monuments enfantes par le moyen fige seraient-ils irreprocliables, qu'ils ne devraient donc pas etre aujourd'hui servilement copies, si l'on eleve un editice neuf; ce n'est qu'un langage dont il faut apprendre 51 se servir pour exprimer sa pensee, mais non pour reiweter Ce que (Fautres ont dit. Et dans les restaurations, meme lorsqu'il ne s'agit que de reproduire ou de reparer les parties detruites ou alterees, il est d'une tres-grande importance de se rendre compte des causes qui ont fait adopter ou modifier telle ou telle disposition PÜÜÜÜVÜv Üllllliquer telle ou telle forme; les regles generalcs IMSSOHL l'architecte sans ressources devant les exceptions nombreuses qui se presentent a chaque pas, s'il n'est pas PÜHÜLPKÄ de l'esprit qui a dirige les anciens constructeurs. 011 rencontrera souvent dans cet ouvrage des exemples qui accu- sent Pignorancc, l'incertitude, les tatonnements, les exagerations de certains artistes; mais, qu'on veuille bien le remarquer, on y trouvera aussi l'influence, l'abus moine parfois d'un principe vrai, unc mäilwdc en meme temps qu'une grande liberte individuelle, Funite