127 [BAUME il la guerre; toutefois un se servait plus rüsislunl- Mors y avait-il 41110010 un lägon de [mi (fig. 3h U, toujours lLlSSi du heaunlnf le huzuunc lmdi- zlvw la vruix flf" 54 .1 au Kxu Nx x k ÄXX xx! fy [f] f) rcnlorl, mais aussi le lufrzuune Il lälo (le afrupuzcd (lig. 35 f). llUs liabilleinenls de lele ifilaienl lllils de [rois ou de deux pieees. Dans le l)1'Ull1lL'l' l'as, il y avait le liymbre, le rouvre-nuque el la lmvierv rives ensemble; ol dans le second, le lymbrf: et le ifouvre-uuque, d'une seule pllljlf-f), la baviere, quelquefois aveijf iloublure, elait river- laleraleincill. Pour qui posselle la przil.iqiie (le la forge, celle der- niiI-rr: faliricaiion presenlait des diflivultes. Ce heaunur, qui parai! avoir eus lorl usile en France de 1380 a 11120 environ, ütait par- lailizmenl a Vusagfe. La vue, elant percee sur Farif-le liori- zonlale saillantif, ne presentait guere LlU [Jrise a la pointue de la lanei: ou de 17431160; les surfaces fuyantes laisaienl (levier les COUPS. Ces armures de lÜlC, lres-louriles, eoütaienl fort cher; ziussi leur arri- rail-il qUClqllC l1i_fei(lenl, eLaienL-elles lilussäes ou [wereees par un violent coup de masse, qu'on les reparail a l'aide (llune pieee riveie. Sur ees heaumes dont on se servait dans les tournois cl joules, on posait des cimiirrs, on ailtarrhail des lamhrequins qui lom- lmienl au bas des reins de Flwlnlllü d'armes. Nos voisins les Anglais, au moment de la 2116111) sous Charles Yl, portaient des heaumes de cuir bouilli püF-LlÜSSUS le baeinel, qui ne 1 Manuscr. Biblioth. (1370 environ). 9- Männe manuscrit. natipn le Livre des hisl. du commencemezzt du monde, frangais