IIEAUME 1'211 La haute Italic ätait. encore, i: (forte fipoquc, rcnolnmäc pour iäbrication des heaulnes, et les hommes däurmes frangais, sous la le K P rogne de Charles V, portaionl volontiers (ces coiffures (Poulro monls qui coütaient fort, cher. Mais alors o1_1 portait aussi le bacinel. ou la barbute ä visiäre, attaohäe au camai] (voy. BACINET, Hg. 5 et 6). Si l'on voulait vätir le heamno, on cnlovail la Visiäzro du har-inet,