HARNOIS oreillons sont rives 51 une lulate recouverte par le sonnnel, du chan- frein, et qui elle-meule recouvre les plates de barde du cou. La pre- miere de ves plates A (est altaehäe aux suivantes au moyen d'un imujen in ressort n. et de deux eror-hets lateraux. Le eouvre-naseaux est saillant, et un renfort est ilppllqllÜ sur liüXe du chanfrein. Le tout etait double de peau et shltachait avec (les courroies a l'encolure et il la place de la gourmette. Ces habillements des chevaux de gUGTITB n'etaienl: pas propres escadronner. On chargeait par compagnies, lesquelles etaient Independantes et se soumettaient difficilement a un ordre gond-ra]. Llunite d'action faisait defaulz, et ce ne lut qu'au xvii" siecle que, P3P la eavalerie legffuwz, l'ordre de bataille put elre Ülabli dans la cavalerie. En France, on ne parait pas avoir donne une grande force aux