HACHE j 20 au moyen d'un gros rivet termine en pointe ä droite et {a gauche (voy. la section en B). L'acier de cette arme est d'une trempe tres-dure et que les meil- leures limes ne peuvent mordre. Nous parlerons ici d'une arme singuliere et qui peut eLre rangee dans la serie des haches. Elle consiste en une lame Lres-large em- manehee de cote par une douille. (Yetait une hache destinee aux assauts de breches (Hg. Hi), eli qui remonte, pensons-nous, aux dernieres annees du XIVe sieele. On MW f . gi observera que la lame (voy. en A) est, dans le sens du champ, obli- quaäe de gauche ä droite, ce qui donnait une grande puissance aux coups d'ester, puisqifon tenait, le. manche 51 ileux mains; la main droite en arriäre, comme pour les charges il la baionncltc. En B est tracä le tranchant biseautü, et en C, la marque de fabrique trois fois poingonnde pries de la douille 1. Cette arme, bivn maniüe, devait ätrc terrible. Ifacier en est excel- lent et Fexäcution parfaile. Elle montre par quelle suite de justes observations les armuriers arrivaient alors si fabriquer vus harnais 1 H. W. H. Riggs possäfrle deux de ces haches identiques quant a": lu forme II' l'antre lame, la marque de fabrique est une sorte de cimntevre courbe, du fer