ARDI BRAS 462 de plates, il peut la suppleef" en certains cas et notamment pour jouter. Il n'est pas question de garde-bras avant le xve sieele. En France, on se servait rarement, dans les batailles, de cette piece (l'armure, W," Xfä RKÄ AÜÜEÜ) U WÜHÜ W wwxsifäänääz; 1' Mviuyffzy fv) wmzzüfzzuufs Man?" si i: ' If 1L a; MENU!" KULÜHMH4ffM i"; MWNÜÄÜN w. man Xfwzfälfii; Y " m; Xi: 11:; w c; 753111; ÄBLQ S essswv: f: "i" fqif f; ' 'f 1? f) J", 7414711511, qui etait lourde et gonante; tandis qu'elle etait fort usitee chez les Allemands et les Anglais, a dater de 1440. Le garde-bras de droite rfetait pas semblable au garde-bras de gauche. Celui de droite devait laisser au bras assez de lilaerto, non-seulement pour se servir de la lance, mais aussi pour combattre a Fepee ou a la massel. Celui de 1 Pour les joules, le gan lance en arrfzt (voyez, dans ic-bras la llIH 11 de arli ncnl. "oitc permettait sou l'article Jourm). -as de lainlex