401 1A RE les poignets des manches; pur-dessus est posee une aube d'un blanc jaunätre, puis une chasuble rouge couverte du pallium blanc. Au bras gauche est attnclte un nmnipule sous forme d'une petite serviette blanche. La tiare est jaune, avec bordure et fanons rouges. Les souliers sont rouges avec croix blanches. f x1 f ä-EX 5 ,w"fÜÜ7fffr-ä f? Xjfäj (2) x61 I; Üfiffo uxäklgyä 7x j 15mm m3 k ffw w ÄÄÜVQM . gäfffm . Ääicmgggjä ä Mm IÜ ä iäx f-Üzflifidvlfzä? (5 l 15:: w N L z f fffäf Ilmw" N 7 f RN A quelle epoque donc les papes poseront-ils trois couronnes sur la liare? Les documents historiques, a cet egard, sont loin delre clairs. Il est une opinion gcneralement repandue qui admet que Boniface VIII fut le premier pontife qui mit une seconde couronne sur la tiare, ä propos de ses demeles avec Philippe le Bel. Mais les ponlifes romains en avaient-ils dif-jii place une prmniüre f? C'est ce que les monuments iigures ou ecrils contemporains netablissent pas clairement. Quoi qu'il en soit, a la fin du XIV" siecle, les papes dllvignon portaient les trois couronnes. On prelend meme que Jean XXII fui le premier qui, en I328, adopta ce triple atlribut. n: Iil