ROBE 256 lopper sous Philippe le Bel et ses successeurs. Les vetements des hom- mes en 1300 sont encore amples; leur coupe est simple, 1nais ils sont tailles dans des elofles tres-riehes et doublees de fourrures pre- eieuses. La robe se compose alors d'une robe-linge, d'une cotte fme, l courte de jupe, ä manches tres-serrees aux avant-bras, et d'une robe de dessus 51 manches courtes et assez amples. Cette robe de dessus est sans ceinture (fig. 21 f); elle est ouverte par devant et par derriere jusqu'au-dessus des genoux, et fendue lateralement des deux celes, sous les aisselles, pour permettre de serrer ou de desserrer la ceinture Bibliolh. MZIITÜ svr. natior Guerre de Troie, franqais (1300)