CHEMISE 474 lier, celui-ci menait, au chemise de lin blanchef sortir du lit oü älait couche ÜÜa ÜHG lirais, rahcxlnise ot de cheinsil Plus blanche que n'esti1u1' en rm Cemisc et braics de cainsil Plus hlanccs que ilor ne gresilif. Ces chemises elaient faites, pendant le xnf siecle et jusqlfä la moitie du xme, ä petits plis et bordees (pour les femmes comme pour les hommes) de ganses et fils d'or au col et aux manches, qui restaient visibles : Trop fu apertcmenl vestue (la reine) D'une chenlise cslroit cousue, En braz, et par les pans fn Ide, Dülidc, blanche et. riddc i. w Et dans le Romande la violette, Gürard Dcsous (un mantelet court) ot chemise ridün Qui de 111 d'or estnik hrodüc, Vieslue Yzvaoil pour le caut (a cause de la vhaleur) Querre volt aler Euriaxxtä. w Et encore dans le conte Do chevalier de FEspäe : Et chemise gascorte ct lüc De lin menuemcnt rhiäe". äla Ces chemises (eLaienL encore poruäes longues par les femmes fm du xmf siäcle. ainsi que l'indiquent les vers ci-dessous : a Tu passas devant son lit, 1- Si soulcvas ton train"! w Et ton peliqon ermin B, u La cemissc de blanc lin Tant que la gnmbete vis. Garis fu li pälerinsg. v f Yoy. Legrand d'Aussy, Contes, t. l, p. 1236. 1 Lai de! däsirä, vers 97. 3 Roman des aventures de Frägus. 4 Exiraits de Dolopathos d'He1'bers(x1n0 siücle) Vers 3466 et suisn Ü Vers 40. 7 La parlie lrainante de la robe de dessus, la queue du bliaul. 3 Doubld d'hermine. 9 Conte dlucasin et Nicolele, mauuscr. nu 7989, Hihlloilz. in1p(fr.