163 CHAUSSURE bientet la forme de la semelle donnec par la plante du pied. Les celes bc (voy. Hg. 9) furent tailles droils, l'espace ef fut relreci ; on raffinait sur ces formes indiquees par le bon sens. D'ailleurs on classe älevüe une grande importance qu'elles prissent bien le pied et ne attachait dans la sures; il fallait de plis r aux chaus- üssent pas Et marche jolietolnent De ses biaus soleres petits, Que faire aura fait si fetis, Qui joindront as pi6s si 21 poil Que de fronce n'i aura point 1 Avant cette aäpoque, Guillaume de Lorris avait äcrit ces vers Solers ä las, ou csliviaizs Aies souvent frias cl noviaus, Et gar qu'il soient si chauqant. Que cil vilain aillent lencant En quel guise Lu i outras, Et de quel part tu en islras 2. tie de J. de Dlcung. vers 13743 et suiv. rlie de G. du Lorris, vers 21558 et suiv Le Ron; an de la rose, par Le Roman de la rose, pa