[ AIGULLETIE 1 M portait 1e plus et auxquels on mettait le plus de prix. Le musee Britannique possbde un de ces fermaux de forme circulaire, d'or, d'une grande beaute. Les ferrnaux de chape renfermaient souvent des reliques ; le musee de Cluny en posseiie un fort. beau LFargenL a E; fi H WFÄÄÄ ÄIÄ. "ä N" lb f A (w; '11 XVTMWWWWVIW! 1'! f, zifki, hhfw? wiiä, Ääiükäiiizk, AJAEMWAJJMAJILLWÜuIM; Wvqmgipäa) YWWFLÄÄ WHWWÄTWÄWÜIÄL; WJYIILWÄA QWIWÄ, qlfäxiwxwxxx, k fWWäÜf 1111111 Ü Äfwllglhlln W h AWÜ ' dore, emmne. enrichi de pierreries, qui date du xiv" siecle, et qui represente une aiglette au vol abaisse, au milieu d'un carre entoure d'un quatre-lobes. Des chatons de cristal poses sur ce quatre-lobes contiennent (les reliquesl. Les inventaires des flFlÜCQS mentionnent (les fermaux d'une grande valeur comme matiere. Il y avait aussi des agrafes de collier (voy. COLLIER et la partie de lünriäviuanna). AIGUILLETTE, s. f. Cordon termine IJZIF un ferreyou pointe de rnetal, afin de faciliter le passage de ce lien il travers un ou PlUSlEUIS (Jeillets. On voit les aiguillettes adoptees pour attacher les (llVBFSt-S pieces des wetements entre elles, des le Xlll" siecle. On s'en servait 1 (Zut oh_ dans l'Hz'st. H-lion Deln-ugk Laharlc, i. I, ict, qui provient de hl nulle des arls inclusif. de M. J. 116: .IY ÜSI ion reprodl