338 VIE PUBLIQUE DE LA NOBLESSE FEODALE, ETC. les clochettes de Paris, que portoient hommes vestuz de noir 1. a Item en Peglise Notre-Dame de Paris, laquelle estoit tendue doublement de toille perse semee de fleurs de lys, fut apporte le dit a corps, et mis au milieu du cueur. a Le lendemain, le corps fut transporte a Saint-Denis. Arrivcs a la Croix-aux-fiens (entre la Chapelle-Saint-Denis et le champ de foire du Lendit), les porteurs ne voulurent passer outre, pretendant cpril leur elait dü dix livres parisis pour aller jusqifa Saint-Denis. Pen- dant la discussion qui s'en suivit, le corps a demeura assez grant a piece sur le chemin n. Les dix livres furent enfin accordees aux Ilanouars, qui porterent le cercueil jusqu'au milieu du choeur de Peglise abbatiale; il etait huit heures du soir. a "Item avoient apporte les gens du roy un ciel (dais) de drap d'or, a auquel estoient huit lances pour le porter, et sur le chemin de a Paris endroit la dessusdite Croix-aux-tiens, voulurent huiet reli- gieux de Saint-Denys bien richement revestuz prendre le dit ciel a pour porter sur le dit roy jusques au lieu de Saint-Denis, mais ct fut refuse par le grant escuyer, en disant que n'estoit pas la a eoustume de porter le dit ciel sur iceluy corps, parmy les champs, (a mais seulement parmy les villes. Et quand ledit corps fut arrive a la porte de la dite ville, fut la faicte station, et la furent dites c certaines oraisons propres. Et adone fut baille le dit ciel aux huict t re1igieux..... Ce soir-la vepres furent chantees, et le lendemain matin la messe dite devant la plus noble assistance. Item apres la dite messe fut le roy mis en terre en la chapelle a de son grant pere, entre son dit grant pere et son pere, et estoit (t le choeur d'icelle eglise tendu tout autour par bas, de velours (K noir, et aussi une ehappelle qui estoit au milieu du choeur, souz (t laquelle estoit ledit roy, et pardessus estoient tant de cierges qu'on a pouvoit mettre. Et estoit le roy dedens une biere de plomb tout a de son long, en laquelle est.oit une autre dedens de bois. a Item estoit pardessus la figure du dit roy sur un matheras, une paire de fins draps de lin, et le poesle dessus dit. Et estoit la dite t figure vestue d'une tunieque, ct un manteau de velours blancs a (t fleurs de lis fourre d'ermines, tenant en main un sceptre, et en ct l'autre main la justice, une couronne dessus sa teste, et un orillier de velours dessouz. 4 Dans quelques provinces de France encore, les convois d'hommes tenant des clochettes que l'on tinte par intervalles. funäbres sont pr6cäd6s