[ BAHUT il "Z4 nions, comme de nos jours on s'assied sur des banquettesl. L'aspect tant soiL peu severe du bahut primitif (fig. corrirspondait ä celui des armoires, cfest-ii-dire que ces meubles etaient composes d'iris de bois, deeorcs seulement dlune simple gravure, de filets par exemple, comme celui-ci, et de ferrures plus ou moins riches, destinees il main- tenir solidement les planches entre elles. Le bahut s'cleve bientot sur quatre pieds, formant des moments dans lesquels les planches T W": "N95? V q" "l w, M ' If y"WlffÜÜÄIÜÜHTÜMIIÜH w" X äfilffxy fiWf mU-"Ül,hfgfjfmäfnnhlillfT x1 V; i" ' 5 [f UfHlll-Eäri; 9' . 4- "f f; llllllulk MM- Äf ff 47x. qw v li; ifffüi 14'; [if- p; mwrw "a 1', x X xx x .4- 4.10 viennent sfe1nbrovoi' (fig. 2)? Dos {orriires poscäcs aux angles relient ces montants avec les parois. La miniature dont nous donnons ci- contro un fac-similo montre le bahut ouvert, rempli d'argent. Lo personnage dfiguonillo assis devant le meuble on tire un sac dI-cus offert on ochango d'un vase d'or qifil semble poser de la main gau- cho, et qu'un second personnage luarait, donner en gaga. Du temps Ülfltionni: Boilcau, dost-a-dirc au xulf siooio, les hu- chers ou huchiers Raisaient partie de la corporation dos charpentiers; ' Voyez Brantümc, Ifies des hommes et femmes illustres. 2 Cc bahut provient de Peglise (le Brampton (Northamptenshire), et parait Linter des dernieres annäes du x11" siücle. Nous le choisissons entre beaucoup (lkxutrcs, 1mrcr: qu'il conserve encore la forme primitive du colTi-e de voyage. A cette epoque, (l'ailleurs, la dilTerence entre les meubles angle-normands et les meubles franglais n'est pas sensible. " Manuscr. de la Bibi. nain, anc. fonds Saint-Gcrlnain, n" 37. Psalm, vu" siecle.