Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Compression du coeur à l' intérieur du péricarde. Déductions applicables a la théorie des accidents des épanchements péricardiques chez l`homme
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9498/11/
COMPRESSION DU CŒUR, ETC. 
117 
sur le cœur (%. 63), de ceux que produit l’insufflation d’air 
dans le cœur. 
Voici l’un des types que j’ai obtenus dans des expériences 
qui remontent à dix-huit mois, chez un chien dont j’explorais 
les pulsations du cœur et les mouvements respiratoires 
(ligne G) en même temps que les variations de la pression 
carotidienne (ligne PG, flg. 65). 
Fig, 65.'—Pulsations du cœur et cçurbes respiratoires (ligneC) et pression carotidienne 
(ligne PC), explorées simultanément chez un chien auquel on insuffle en AA plu¬ 
sieurs centimètres cubes d’air dans la jugulaire. Les battements du cœur, persistent, 
la pression artérielle tombe et les pulsations carotidiennes disparaissent. 
Si je range ce nouveau cas à côté des deux précédents, c’est 
que je considère ici encore la suppression des pulsations ar¬ 
térielles comme subordonnée au défaut d’afflux du sang dans 
le cœur gauche et les battements du cœur comme des« systoles 
avortées par défaut de réplétion. » Ce défaut d’afflux sanguin 
me parait, d’après de récentes expériences et malgré l’inter¬ 
prétation toute différente donnée par M. Gouty (Th. Paris, 
1875), en rapport avec l’obstacle mécanique que créent dans 
le poumon les embolies d’air lancées avec le sang du ventri¬ 
cule droit. 
D’après les indications fournies par les recherches qui pré¬ 
cèdent, nous pouvons nous rendre compte des troubles de la 
circulation générale et pulmonaire présentés par les malades 
atteints d’épanchements abondants du péricarde. L’accumula¬ 
tion d’une notable quantité de liquide séreux dans le péricarde 
constitue une gène à l’afflux du sang dans les oreillettes droite 
et gauche et détermine, par suite, comme dans les cas que
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.