Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur le mécanisme de la circulation dans la cavité céphalo-rachidienne
Person:
Salathé, A.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9495/11/
CIRCULATION CÉPHALO-RACHIDIENNE. 
355 
tracé de la fontanelle allant en s’éteignant de plus en pjus, 
à mesure que l’enfant tète avec moins d’énergie, cle façon à 
ne plus laisser paraître à la fin que les oscillations cardia- 
ques. L’accord des deux courbes de la fontanelle el de la 
respiration, que montre la figure 173, nous permet de conclure 
que, pendant la succion, la respiration était essentiellement 
thoracique. Nous voyons, en outre, qu’elle né s’arrêtait pas 
pendant la succion, et que l’inspiration coïncidait avec cette 
dernière. 
Nous avons pu enregistrer également les modifications 
imprimées aux battements de la fontanelle: et à sa tension 
par les variations d'attitude auxquelles on soumettait l'en¬ 
fant. Pour obtenir ces modifications aussi pures que possi¬ 
ble, et sans qu’elles puissent etre altérées, dans l’exécution 
de ces changements de situation, par les cris ou les mouve¬ 
ments de l’enfant, il était à désirer que celui-ci fût en ■ 
quelque sorte passif. Aucun état ne pouvait nous être plus 
favorable, pus ce rapport, que le sommeil. C’est en effet le 
moment que nous avons choisi. 
La figure 174 représente le tracé des mouvements de la fon¬ 
tanelle correspondant à trois attitudes différentes. Les modifié- 
cations quelles ont amenées nous ont paru fort intéressantes.' 
En H, l’enfant dort'avec calme; il est couché sur les ge-’ 
noux de sa mère. De meme que clans la figure 171, on ne dis¬ 
tingue à ce moment que des oscillations de nature cardiaque. 
A l’endroit indiqué par une flèche renversée, on baisse la 
tête de l’enfant : aussitôt, la fontanelle se tend fortement, 
ainsi que l’indique l’ascension considérable du tracé de ses 
mouvements. Après quelques secousses irrégulières, au milieu 
desquelles il est difficile'de distinguer la pulsation cérébrale, 
la ligne s’abaisse notablement, pour se maintenir ensuite a 
un niveau moins élevé, supérieur toutefois ä celui de l'alti¬ 
tude précédente, dans laquelle l’enfant était en position hori¬ 
zontale. Les oscillations déterminées par la systole du cœur 
se détachent nettement; mais leur caractère n’est plus Je 
même ; leur élévation est bien moindre, ce qui indique une 
augmentation considérable de la tension intra-crânienne. 
L’enfant ayant été maintenu, près d’un quart de minute, en
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.