Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Effets des excitations des nerfs sensibles sur le coeur, la respiration et la circulation artérille
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9493/62/
28% , , K H AX<; 01 S- K H A X C K . 
apparents, et que je présenterais dans un prochain travail les 
résultats de recherches détaillées (1). 
Je ne veux point cependant quitter ce sujet sans discuter 
l’intervention d’une influence importante, dans les effets ob¬ 
servés du côté de la pression artérielle à la suite des excitations 
périphériques.: l’influence de la respiration, soit comme agent 
mécanique, soit comme cause de modification dans la propor¬ 
tion des gaz du sang. Cette discussion fera l’objet du para¬ 
graphe suivant. 
C. Indépendance des variations de la pression et des troubles 
respiratoires provoqués par l'excitation des nerfs sensibles. 
Dans toutes les expériences sur les effets de l’excitation des 
nerfs sensibles, on note la suspension plus ou 'moins prolongée: 
de la respiration. Toujours, sauf dans certains cas absolument 
exceptionnels, l’animal surpris fait une brusque inspiration 
au moment même de l’impression ; à ce premier acte succède 
l’arrêt des mouvements respiratoires. La poitrine s'affaisse 
très-lentement, et, après un temps variable, la respiration re¬ 
paraît avec ou sans mouvements généraux. 
J’ai déjà signalé l’indépendance des troubles cardiaques et 
de Yarrêt respiratoire ; ce sont deux ordres de phénomènes 
parallèles, subordonnés à la même cause, mais reconnaissant 
chacun un mécanisme particulier. L’un n’exclut pas l’autre ; 
chacun peut se produire d’une façon isolée. 
En est-il de même pour les changements qui s’observent 
dans la pression artérielle en même temps que dans la res¬ 
piration? 
L’arrêt des mouvements respiratoires en expiration pouvait 
faire supposer que la pression artérielle s’élève, soit à cause 
de Y augmentation de la pression in tra-thoracique, soit à cause 
de l'accumulation d'acide carbonique (ou du défaut d’oxygène) 
dans le sang. 
(1) Ce travail, particulièrement consacré à l’étude des rapports de la pression 
artérielle et de la fréquence des battements du cœur, renfermera de nouvelles 
recherches sur les effets vasculaires et cardiaques produits par l’excitation du 
nerf dépresseur (te MM. Ludwig et Gyon. Aussi ai-je cru devoir m'abstenir 
ici de formuler aucune critique sur ce sujet. .
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.