Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Effets des excitations des nerfs sensibles sur le coeur, la respiration et la circulation artérille
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9493/30/
550 FRANÇOIS-FRANCK. 
demander aux expériences la raison de ces morts subites ou 
rapides chez l’homme. 
Les expériences sur les animaux « sang chaud n'ont point 
fourni, jusqu’à présent, de renseignements bien nets sur cette 
question (1). 
(1) Les notes suivantes pourraient être interprétées nomme des résultats 
positifs et considérées comme démontrant que certaines lésions viscérales 
peuvent déterminer la mort rapide, chez les animaux à sang chaud, par un 
mécanisme .analogue-à celui que l’on suppose exister chez ,!’homme. 
Le professeur Bernard dit : (Syst. nerv. II, p. 520) : « Les ganglions solaires 
sont sensibles aux fortes contusions et au tiraillement ; d’excitation dès nerfs 
qui en partent détermine des mouvements dans les membres ; J’scblation de ces 
ganglions produit une péritonite particulière avec dilatation énorme des vais¬ 
seaux capillaires. 
' Cette remarque, le fait d’une accumulation considérable de sang dans les 
vaisseaux de la cavité abdominale, pourrait expliquer la mort. J’ai observé 
des syncopes successives chez une femme à laquelle je pratiquais une ponc¬ 
tion pour une ascite: chaque fois qu’une certaine quantité de liquide s’écoulait 
par la canule de fort calibre, le cœur faiblissait, là syncope plus ou moins 
■complète se produisait. Je citerai, au même point do-vue, une opération, d’ova^ 
riotomio à laquelle j’assistais comme aide : l’opérée mourut de syncope dès qu’on 
eut. soulevé l’énorme kyste qui entravait la circulation abdominale. Le ternie 
do choc dont s’est servi le Dr L. Lande dans l'observation qu’il a publiée 
(Gazette méd. de Bordeaux, septembre 1873), répondait à l’interprétation pré¬ 
sentée ici. ■ ’ ’ ' 
. Beaucoup d’autres faits de ce genre sont faciles à réunir, particulièrement 
apropos des accouchements brusques : Nœgelé et Grenser di.sénf à ce sujet 
(Accouchements, p. 596) que les lipothymies et syncope^, après Taccpuche- 
ment, surtout quand il est terminé trop brusquement, o.nt 'pôur cause .la dé¬ 
plétion subite de la matrice; le sang faisant irruption dans .les vaisseaux, des 
cavités abdominale et pelvienne dégagées de .toute pression, est soustrait en 
trop grande quantité au cerveau et au,cœur. » 
Tous les physiologistes savont, du reste,.que l’accumulation du sang dans les 
vaisseaux abdominaux produite par la section des splanchniques (Ludwig, 
Asp), par la ligature de la veine porte (Oré), peut-être aussi par l’excita¬ 
tion du nerf dépressour (Ludwig et Cyon), met les animaux dans les mêmes 
conditions qu’une hémorrhagie abondante ; ils ont en effet une véritable hémor¬ 
rhagie dans les vaisseaux abdominaux. . ; 
Je crois que la mort, dans ces conditions toutes mécaniques, est facile à 
reproduire chez les animaux; ils meurent alors comme ils mourraient d’une 
saignée artérielle. 
Mais, c’est l’arrêt prolongé du cœur observé à la suite de oertaines irrita¬ 
tions des nerfs viscéraux chez l’homme que les expériences me semblent diffi¬ 
cilement capables de reproduire d’emblée chez les animaux à sang chaud ; le 
choc épigastrique, la douleur si bien nomrnée « syncopale » des contusions 
du testicule, l’introduction d’une certaine quantité de boissons glacées dans 
l’estomac, etc., toutes ces causes auxquelles, les médecins rattachent avec 
raison un grand nombre de syncopes et quelques morts subites, sont, d’un
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.