Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Du volume des organes dans ses rapports avec la circulation du sang
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9490/43/
VOLUME DES ORGANES. 
-43 
pour déterminer une impression sur les filets nerveux cu¬ 
tanés de la main soumise à l’action du froid (1). 
Quant au phénomène observé par MM. lïrown-Séquard et 
Tholozan, l’abaissement de la température dans le:main op¬ 
posée à celle qu’on refroidissait, il n’était évidemment-pas 
dû davantage à un refroidissement du sang. t ' . 
Il me paraît inutile d’insister sur cette première question. 
J’ai cru devoir répondre à une objection qui m’d'déjà été 
faite. En présence des obstacles matériels multiplies qui empê¬ 
chent le refroidissement léger (si tant est qu'il éiiSto-V d’une 
petite quantité de sang de retentir sur la température de la 
masse sanguine au point d’amener de ce chef un resserre¬ 
ment des vaisseaux, je considère comme ééàrtéé l’hypothèse 
que je viens d’examiner. 
2° On pourrait supposer maintenant, que l'impression dé¬ 
terminée sur les filets nerveux cutanés d’une njnin est ca¬ 
pable d’influencer le jeu du cœur, et d’en modifier le 
rhythme et l'évacuation. Dès lors, la diminution du volume 
de la main gauche, la main droite étant impressionnée, s’ex¬ 
pliquerait par l’afflux d’une moindre quantité de sang, le 
débit ventriculaire étant diminué, ou la fréquence du cœur 
étant moins grande, 
Il y avait évidemment à compter avec cette hypothèse, et 
à priori elle pouvait sembler logique, étant donné l’extrême 
(1) Bien que l’exclusion du refroidissement du sang, puisse paraître ' suffi¬ 
samment appuyée sur. cette seule . considération,, que la cause, n’a agi qu’un 
temps très-bref, j’ai cru cependant qu’il était bon de la motiver davantage, en 
me fondant sur l’examen comparatif de la température axillaire à droite et à 
gauche avant et après l’expérience. 
C’est ainsi, qu’en prenant les chiffres d’une expérience faite au mois de 
septembre 1875, j’arrive aux résultats suivants : température des deux 
A . 7 ’ ■; " ■ c ' ; ) 
cotes 36, — avant l’expérience; pas de variation pendant que ma main droite 
serre un morceau de glace et le conserve 5 secondes; après l’expérience, le 
thermomètre du côté droit dont la main avait été en contact avec là glace res- 
/. _ 7 ..... : , • - 
tait à 36,— le même chiffre s’était maintenu à gauche, alors que le volume 
dè la main avait très-notablement diminué. 
Dans d’autres expériences faites à des moments divers, les chiffres initiaux 
variaient, mais leur valeur se maintenait comme précédemment»-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.