Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur l'anatomie et la physiologie des nerfs vasculaires de la tète
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit9488/17/
DEUXIÈME PARTIE. 
NERFS VASCULAIRES DE LA TÊTE. 
I) — Nerfs de la face. 
Division. — La face, circonscrite en haut par la région fron¬ 
tale, en bas par la région sus-hyoïdienne dont la sépare la 
courbe du maxillaire inférieur, sur les côtés et en arrière par 
les régions temporale et auriculaire, offre à l’étude : 1° une 
vaste région superficielle dans laquelle sont incluses des dé¬ 
limitations secondaires (sourcillière, palpébrale, zygomatique, 
nasale, labiale, mentonnière, etc.) ; 2° une série de cavités 
(orbitaire, nasale, buccale). 
La circulation des couches superficielles et celle des régions 
profondes sont étroitement liées l’une à l’autre, soit par l’ori¬ 
gine commune, soit par l’union anastomotique des vaisseaux. 
Les nerfs qui se distribuent à ces vaisseaux sont fournis aussi 
bien à la surface que dans la profondeur, parles mêmes sources 
(sympathique, facial, trijumeau); mais toute physiologique 
que puisse être une étude d’ensemble montrant les variations 
circulatoires communes de parties aussi nombreuses, elle est 
impossible à présenter dès l’abord. 
Quand j’aurai successivement passé en revue chacune des 
parties constituantes, et donné les détails anatomiques prin¬ 
cipaux qui ont trait à l’innervation des vaisseaux, alors seule¬ 
ment je pourrai essayer de grouper les faits et de rapprocher 
es unes des autres ces circulations que la nécessité de l’ana- 
yse m’aura forcé d’étudier isolément ; de même que plus 
tard, après avoir exposé dans des chapitres séparés l’inner-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.