Bauhaus-Universität Weimar

INSTITUT PHYSIOLOGIQUE DE BERLIN. 
87 
des eaux tropicales. Cet aquarium communique par un escalier tournant 
(voir PI. IX) avec la galerie de démonstration (n° 42, PI. X) affectée aux 
travaux microscopiques, de telle sorte que les expérimentateurs ont, pour 
ainsi dire sous la main, dans les bassins de l’aquarium, les principaux 
objets de leurs éludes. 
Les bassins d’eau salée ne se conservent en bon état qu’à la condition 
que l’air dissous dans cette eau soit constamment renouvelé : à cet effet, elle 
s’écoule incessamment de ce bassin, dans un réservoir inférieur situé dans 
le sous-sol (PI. VIII, n° 71). Là une pompe foulante, mue par un moteur 
à gaz de la force d’un cheval, la fait monter dans un bassin supérieur 
situé au 2e étage (PL X, n° 50), d’où elle se déverse pour couler de nouveau 
dans l’aquarium. Ajoutons que la même machine à gaz fait mouvoir un 
appareil à force centrifuge dont on fait grand usage, en chimie physio¬ 
logique, pour séparer les uns des autres des produits de densités différentes, 
par exemple les globules tenus en suspension dans le sang ou dans le lait. 
Nous ne nous étendrons pas ici sur la description des autres locaux situés 
dans l’institut physiologique de Berlin et dont la destination est suffisam¬ 
ment indiquée par la légende annexée aux plans. 
Mentionnons seulement un atelier de photographie situé au second 
étage et qui se trouve en rapport avec deux pièces, l’une noire, l’autre 
éclairée, destinées aux expériences d’optique. L’héliostat est placé en de¬ 
hors du volet de la pièce noire sur un balcon accessible parla pièce éclairée, 
de telle sorte qu’on peut l’ajuster sans ouvrir le volet dont il s’agit. Au 
reste, l’axe CD coïncidant à peu près avec le méridien, on peut faire arriver 
un rayon de soleil sur la table d’expérimentation du grand amphithéâtre, 
à travers la pièce 31 (destinée à l’analyse spectrale), le corridor et la 
loge de l’amphithéâtre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.