Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Rapport sur le laboratoire de psychologie de l'Université de Genève
Person:
Claparède, Edouard
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit8076/25/
I.AUOIIATOIIIE DE PSYCHOLOG!IC 
320 
sc rapporlanl d’une façon directe à la pédagogie, ou ayant trait à des 
phénomènes dont la connaissance est indispensable à rinslilulcur, 
à savoir les exercices relatifs au fonctionnement tics organes des 
sens, notamment de la vision (acuité visuelle, lisibilité, etc.), à la 
mémoire cl au témoignage, à l'attention, aux types mentaii.r indivi¬ 
duels, à la détermination da degré de l'intelligence (celle dernière 
question est très importante pour le diagnostic différentiel des en¬ 
fants arriéres et anormaux). 
Le nombre des élèves inscrits s’est trouvé cependant cire trop con¬ 
sidérable pour que chacun d’eux put participer aux divers exercices 
d’une façon individuelle; nous avons donc dû nous en tenir le plus 
possible aux exercices pouvantsc faire d’une façon collective. Nous 
avons aussi utilisé le procédé de démonstration qu'on pourrait ap¬ 
peler « clinique » par analogie avec celui que l'on emploie dans les 
hôpitaux : l’exercice pratique est exécuté par un seid élève, ou par 
l’assistant du laboratoire, devant les autres élèves qui peuvent ainsi 
se rendre très bien compte, quand même ils n’y partieipcnl pas, de 
la façon dont l’expérience en question doit cire conduite, dont les 
appareils doivent être disposés, etc. (le procédé « clinique » s’ap¬ 
plique fort bien aux exercices relatifs aux temps de réaction ou autres 
travaux avec les chronoscopes, à la mémorisation de syllabes, a la 
détermination ergographique, etc. 
lin outre, de temps à autre, nous avons consacré une séance à une 
discussion sur une question de psycho-pédagogie, introduite par un 
élève. Parmi les questions qui ont fait l’objet de semblables cause¬ 
ries, mentionnons: Im paresse; Qn'cntend-on par an écolier intelli¬ 
gent? L’éducation de la volonté; Le but de l’éducation ; L’attention ; 
La mémoire de l'orthographe. Nous estimons que ces discussions fa¬ 
milières sont un excellent procédé d’enseignement, et nous rcgrcl- 
tons que les étudiants, et surtout les stagiaires, n’aient pas accepté 
plus fréquemment de préparer une de ces petites conférences. Mais 
nous ne nous sentions pas le droit de le leur imposer, puisqu'il 
s’agissait d’un enseignement facultatif. 
Il est difficile de juger des résultats de ce séminaire d’après ce 
premier essai, qui a comporté d’inévitables tâtonnements. Il nous a 
semblé indispensable de combiner, à l’avenir, ce cours pratique avec 
un cours théorique, destiné à donner aux élèves qui n’ont jamais fait 
de psychologie les premiers éléments de celle science, ce qui leur 
permettra de participer d’une manière plus profitable aux exercices 
et aux discussions.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.