Volltext: Sur la décharge électrique de la torpille (3)

42 
MARRY. 
Deux moyens se présentent pour vérifier cette hypothèse : 
l’emploi du galvanomètre et celui de l’électromètre. 
Le galvanomètre qui, à cause de son inertie, ne se dé¬ 
vierait pas sous l’action instantanée d’un circuit voltaïque, 
cède à l’action d’une série de ces courants. Il en est de même 
pour ceux qu’induit la Torpille. Si l’on provoque une longue 
décharge, en piquant les centres nerveux de l’animal au 
niveau du quatrième ventricule, et si l’on envoie dans un 
galvanomètre les courants induits par cette décharge, on voit 
l’aiguille se dévier dans le sens qui correspond à des cou¬ 
rants inverses. Ces courants étaient donc analogues à ceux 
qu’on obtient au début d’un flux inducteur, à moins que la 
déviation du galvanomètre n’ait été la résultante d’une série 
de flux alternatifs avec prédominance de l’intensité des cou¬ 
rants induits inverses. 
Pour lever ce dernier doute j’ai recouru à l’emploi de l’élec- 
tromètre, dont les indications sont seules valables quand on 
a affaire à des courants de sens différents, se succédant à 
de trop courts intervalles pour que l’aiguille du galvanomètre 
puisse obéir à chacun d’eux. 
Afin de bien montrer la supériorité des indications de 
l’électromètre en pareil cas, soumeltons-le, ainsi qu’un gal¬ 
vanomètre, à des courants induits de sens alternatifs, se 
succédant avec rapidité. L’aiguille du galvanomètre restera 
parfaitement fixée sur le zéro comme si aucun courant ne 
traversait l’appareil. La colonne de l’électromètre exécutera 
Kîg. 25.—Aspect de la olonne de mercure d’un éleclromètre capillaire soumis à l’action de 
courants induits alternatifs, se succédant à courts intervalles. 
au contraire des oscillations alternatives de chaque côté du 
zéro, figure 25. Ces oscillations, dont l’amplitude se mesure
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.