Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Du mouvement dans les fonctions de la vie: Leçons faites au Collège de France
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4270/464/
456 DU MOUVEMENT DANS LES FONCTIONS DE LA VIE. 
contracte'faiblement les mâchoires, un son grave se pro¬ 
duit dans mes muscles, et que ce son prend de l’acuité à 
mesure que je serre les dents avec plus d’énergie. J’ai 
fait répéter l’expérience par des sujets qui n’étaient pas 
prévenus de ce qu’ils devaient entendre, et ils ont obtenu 
le même résultat. En cherchant à évaluer le changement 
qui survient dans la fréquence des vibrations muscu¬ 
laires lorsqu’on faisait passer la contraction de son mi¬ 
nimum a son maximum d’intensité, j’ai trouvé sensible¬ 
ment l’intervalle d’une quinte entre les deux sons produits; 
ce qui permet de déduire facilement la fréquence maxi¬ 
mum des secousses musculaires, si l’on est exactement 
fixé sur le chiffre de leur fréquence minimum. 
Rôle de l’élasticité des muscles au point de vue du 
travail produit. — On pourrait croire, au premier abord, 
que l’élasticité des muscles, en régularisant le mouve¬ 
ment que ces organes produisent, en diminue l’effet utile; 
mais il n’en est rien. Vous allez voir, au contraire, que 
l’élasticité est très-favorable à la production du travail 
musculaire, et que sans elle une grande partie de ce 
travail serait perdue. 
Déjà, à propos de la circulation artérielle, je me suis 
posé ce problème : quel est l’effet de l’élasticité des 
vaisseaux au point de vue de la résistance que le cœur 
rencontre devant lui ? et je suis arrivé à prouver que 
l’élasticité artérielle diminue beaucoup cette résistance, 
autrement dit, nécessite de la part du cœur un effort 
beaucoup moins grand pour produire un même travail. 
C’est en recourant à la démonstration synthétique, et
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.