Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Du mouvement dans les fonctions de la vie: Leçons faites au Collège de France
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4270/39/
RÔLE DE L^NALYSE DANS LES SCIENCES. 31 
tion, elle nous tromperait, au contraire, en détruisant la 
disposition normale des parties, si nous n’avions des 
moyens d’étudier in situ les appareils vivants. 
L’anatomie nous montre les organes avec une forme 
et un volume définis; la physiologie nous apprend, au 
contraire, que la plupart des organes présentent, dans 
les actes de la vie, des changements de forme et de vo¬ 
lume dont quelques-uns seulement nous sont facilement 
perceptibles. C’est aux appareils qu’il faut demander la 
démonstration des changements trop délicats pour frapper 
notre vue. 
On connaît la précision que la micrométrie a atteinte 
dans la détermination des diamètres pour les objets infi¬ 
niment petits : c’est une des principales ressources dont 
l’histologie dispose; elle lui permet en effet d’assigner à 
chaque élément son diamètre normal, ce qui est une de 
ses caractéristiques importantes. 
Il existe aussi, pour ainsi dire, une micrométrie par 
laquelle nous pouvons mesurer les changements les plus 
faibles, dans le volume des organes, chez les animaux 
vivants. 
Je crois d’autant plus important de signaler les appa¬ 
reils destinés à cet usage, qu’ils sont encore peu em¬ 
ployés, bien qu’ils aient, dans certains cas, une utilité 
très-grande. On se rappelle les discussions qui se sont 
élevées autrefois à propos de la dilatation des artères sous 
l’afflux du sang projeté par le ventricule, à chacune de 
ses systoles. Certains auteurs prétendirent que le système 
artériel loge chaque ondée sanguine au moyen de l’allon¬ 
gement que subissent les vaisseaux, tandis que d’autres
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.