Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Du mouvement dans les fonctions de la vie: Leçons faites au Collège de France
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4270/355/
VARIATIONS DE LA SECOUSSE MUSCULAIRE. 347 
communiquait la température dont on voulait étudier les 
effets. Je vais recourir au même moyen. 
11 n’est pas nécessaire de construire spécialement pour 
cette expérience une caisse métallique dans laquelle cir¬ 
culera le courant d’eau qui doit échauffer ou refroidir 
notre muscle. Le commerce nous fournit un objet très- 
propre à cet usage. C’est celte espèce de petite bouteille 
d’étain qui sert à renfermer les couleurs des peintres. 
Je vide l’une de ces bouteilles, et j’applique à son 
fond un bouchon muni d’une tubulure, tandis qu’une 
autre tubulure est adaptée au goulot. C’est par ces deux 
tubes que doit passer le courant d’eau plus ou moins 
refroidie. La minceur et la flexibilité des.parois de cette 
petite bouteille me permet de la modeler en forme de 
gouttière dans laquelle le muscle viendra se loger. 
Cette gouttière est assez mince pour se glisser entre 
le muscle et la plaque de liège du myograpbe, sans qu’il 
soit besoin de rien changer à la disposition ordinaire 
de l’expérience. 
Cherchons maintenant le moyen de graduer les chan¬ 
gements de la température de l’eau qui circulera dans 
l’appareil, afin de suivre exactement la série des effets 
produits par les changements de la température. 
Pour cela, adaptons la bouteille d’étain sur le trajet 
d’un tube par lequel se fera l’écoulement de l’eau conte¬ 
nue dans un réservoir élevé. Il ne s’agit plus que de refroi¬ 
dir graduellement l’eau de ce réservoir, le courant qui 
en sort transmettra au membre les changements de tem¬ 
pérature. 
Supposons que le réservoir mette une minute à se
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.