Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La circulation du sang a l'état physiologique et dans les maladies
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4268/548/
538 
LA CIRCULATION DU SANG. 
Influence du liquide céphalo-rachidien sur la circulation cérébrale. 
§ 378. — Le liquide céphalo-rachidien constitue un admirable 
moyen de protection pour la substance délicate du cerveau qui, 
suspendu et également comprimé en tous sens dans un liquide 
de densité à peu près égale à la sienne, échappe aux chocs et aux 
ébranlements qui eussent été pour lui des causes de lésions 
graves. Il semble en outre que la présence de ce liquide s’oppose 
à la trop brusque expansion des artères cérébrales, et amortisse 
les chocs qui pourraient provenir de cette cause intérieure. Mais 
ce liquide me semble avoir en outre une influence que je n’ai vue 
signalée nulle part : celle d’atténuer les çffets de la pesanteur sur 
la circulation cérébrale, et de Ta rendre moins inégale dans les 
différentes attitudes du corps. 
Reportons-nous au schéma qui représente théoriquement la 
disposition du cerveau et du liquide céphalo-rachidien. Supposons 
que l’appareil soit tenu verticalement, comme le représente la fi¬ 
gure 265; la colonne formée par le poids du liquide céphalo-ra¬ 
chidien renfermé dans l’axe spinal tend à produire, dans la cavité 
crânienne, un vide qui se manifestera par une rentrée d’air si 
nous ouvrons le robinet situé en haut de l’appareil. La même 
aspiration s’exerce dans le crâne d’un animal que nous place¬ 
rions dans une attitude verticale. Si nous trépanons la colonne 
vertébrale, puis le crâne, dans cette attitude, au moment de la 
trépanation crânienne, nous verrons s’affaisser les méninges cé¬ 
rébrales et se gonfler les méninges rachidiennes, ce qui annonce 
une descente du liquide sous l’influence de la pesanteur. 
Sur les sujets atteints d’une perte de substance du crâne, on 
constate que, dans l’altitude couchée, la membrane cicatricielle 
est convexe et molle, tandis que s’ils prennent l’attitude verti¬ 
cale, la cicatrice devient concave et tendue, parfois, au point 
de supprimer toute pulsation cérébrale. 
Dans l’intégrité de la boîte crânienne, cette aspiration existe 
nécessairement, et si elle ne se traduit pas au dehors, nous devons 
admettre qu’elle produit, sur le cerveau lui-même, une aspira¬ 
tion analogue à celle d’une ventouse et tend à dilater les vais¬ 
seaux du cerveau. Or c’est précisément dans l’attitude verticale 
que le cours du sang artériel est entravé par la pesanteur, il
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.