Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La circulation du sang a l'état physiologique et dans les maladies
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4268/540/
530 LA CIRCULATION DU SANG. 
On voit, d’après cela, l’importance du rôle de la respiration pour 
faciliter la circulation hépatique, et l’on conçoit que les influences 
qui augmentent l’étendue des mouvements respiratoires, telles que 
l’habitude de l’exercice musculaire, activent la circulation hépa¬ 
tique, tandis que la vie sédentaire produit une stase dans le foie et 
par conséquent dans l’intestin. 
Vitesse de la circulation veineuse du foie. 
| 370.— L’obstacle que le foie oppose au passage du sang delà 
veine porte paraît plus faible que celui des autres réseaux capil¬ 
laires; Rosapelly a vu, en pratiquant la circulation artificielle, 
que de l’eau traversait cet organe aveç une grande facilité. Mais 
c’est surtout en recourant à la méthode de Hering qu’il a déter¬ 
miné la vitesse de la circulation hépatique. La solution de cyano- 
ferrure de potassium injectée dans la veine porte, au niveau du 
hile du foie, a mis de 6 à 12 secondes pour passer jusque dans 
les veines sus-hépatiques. Cette solution avait entièrement tra¬ 
versé le foie au bout d’une minute. Des calculs qu’il a faits sur la 
longueur du trajet vasculaire que le sang veineux doit parcourir 
au travers du foie, Rosapelly conclut que la vitesse du sang vei¬ 
neux dans le foie est d’environ 5 millimètres par seconde. 
La circulation intestinale varie beaucoup suivant 1 état d absti¬ 
nence ou de digestion ; dans ce dernier cas, le relâchement des 
capillaires intestinaux fait affluer le sang en abondance dans la 
veine porte ; et comme le foie ne se laisse pas traverser sans 
résistance, le sang s’accumule dans cette veine qu’il distend et 
où la pression s’élève, malgré la grande extensibilité de ses parois1. 
Il faut ajouter que pendant la période digestive il s’opère une 
absorption considérable de liquide par les radicules gastio-intes- 
tinales du système porte : d’où résulte une nouvelle cause d aug¬ 
mentation de la pression dans ce système. Aussi est-ce dans l’état 
de digestion que Rosapelly a toujours trouvé le maximum de 
pression dans la veine porte. 
, L’extensibilité de la veine porte et de ses branches afférentes est si grande, que si 
l’on pratique la ligature de cette veine au-dessous du foie, et si l’on ouvre l’abdomen 
pour que la veine ne soit pas comprimée extérieurement, on la voit se remplir de 
sancr jusqu’à ce que l’animal meure comme s’il avait subi la perte de tout son sang 
par hémorrhagie.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.