Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La circulation du sang a l'état physiologique et dans les maladies
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4268/289/
I 
CHAPITRE XVIII. 
DE LA FORCE DU POULS. 
Des illusions du toucher relativement à la force du pouls. — Significations de la force 
et de la faiblesse du pouls; erreurs commises à ce sujet. — Influence du volume de 
l’artère explorée sur la force du pouls. — Influence de l’attitude du bras sur la force 
du pouls. — Influence de la tension artérielle sur la force du pouls. — Expériences 
schématiques destinées à éclairer l’influence de la tension artérielle sur la force du 
pouls. — Influence de la durée de l’intervalle qui précède une pulsation sur la force 
de celle-ci. — Des différences de la force du pouls liées à des différences dans la force 
des systoles du cœur.—Décroissance de la force du pouls dans les artères de plus en 
plus éloignées du cœur. 
§ 178. — La force du pouls correspond à l’intensité de la 
sensation tactile qu’on éprouve en palpant une artère. Le doigt 
peut bien distinguer les types extrêmes de force et de faiblesse 
du pouls, mais les variations délicates de ce caractère lui échap¬ 
pent. Le sphygmographe, au contraire, traduit d’une manière 
objective la force du pouls; celle-ci correspond à l’amplitude des 
courbes tracées par l’instrument. 
Il ne faut pas toutefois considérer le sphygmographe comme 
capable de donner une indication absolue de la force du pouls ; 
en effet, suivant le degré de pression que le ressort de l’instru¬ 
ment exerce sur l’artère, le tracé prend des amplitudes différentes. 
On tâtonne, en appliquant le sphygmographe, et l’on gradue la 
pression, en tournant la vis de réglage, jusqu’à ce qu’on ait obtenu 
la plus grande amplitude du tracé. Dès qu’on voit qu’en compri¬ 
mant davantage l’artère on fait diminuer l’amplitude des oscil¬ 
lations du levier, on tourne la vis en arrière pour ramener la 
pression au degré convenable, et on inscrit le pouls. Ainsi, la 
meilleure pression est, en général, celle qui donne au tracé le 
plus d’amplitude. 
Il est impossible d’assigner un degré constant à la pression que 
le ressort doit exercer sur l’artère. En effet, une même pression
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.