Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La circulation du sang a l'état physiologique et dans les maladies
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4268/251/
241 
CHAPITRE XVI. 
décrite et que nous avons analysée seulement en ce qui concerne 
la vitesse de propagation de l’onde. 
La figure 126 représente les formes que revêt le changement de 
volume du tube élastique en six points différents de sa longueur, 
sous 1 influence d’une brusque introduction de liquide par l’une de 
ses extrémités. D après ce qui a été dit § 114, il est clair que 
les changements de tension et les phases du pouls donneront 
des tracés identiques à celui du gonflement du tube. En analysant 
cette figure nous y voyons : 
1° Que le mouvement du liquide se traduit par une première 
onde qui se transporte d’un bout à l’autre du tube; cette onde 
primaire directe est reconnaissable dans ses passages successifs 
sous les différents explorateurs; elle se traduit par les courbes 
la 2a 3a... 6a. 
2U Que l’onde primaire directe est suivie d’ondes secondaires, b, 
d’ondes tertiaires, c, et parfois d’un plus grand nombre d’ondes ; les 
dernières sont de plus en plus petites et s’éteignent avant d’ar¬ 
river au bout du tube. 
3° Que l’onde primaire directe se réfléchit contre l’extrémité du 
tube et revient sous forme d’onde réfléchie a' suivant un trajet 
îétrogi ade et retourne vers 1 entree du tube, à peu près avec la 
même vitesse que dans son parcours centrifuge. 
Ne retenons pour le moment que ces faits1, ils permettent déjà 
1. Pour plus de développements, voir Trav. lab., t. I, p. 98 à 122; nous ne pouvons 
ici que reproduire les conclusions de ce travail : 
CONCLUSIONS. 
1° Lorsqu’un liquide pénètre avec vitesse et d’une manière intermittente dans un 
conduit élastique déjà plein, il se forme, dans la colonne liquide tout entière, des ondes 
positives qui se transportent avec une vitesse indépendante du mouvement de transla¬ 
tion du liquide. Ces ondes semblent soumises aux lois générales des mouvements ondu¬ 
latoires; des appareils spéciaux permettent de les étudier; 
2“ La vitesse de transport d’une onde est proportionnelle à la force élastique du tube- 
elle varie en raison inverse de la densité du liquide employé; elle diminue graduelle¬ 
ment pendant le parcours de l’onde; elle croît avec la rapidité d’impulsion du liquide ; 
3° L’amPlilude de l’onde est proportionnelle à la quantité de liquide qui pénètre dans 
e tube et a la brusquerie de sa pénétration; elle diminue peu a peu pendant le nar- 
cours de l’onde; F 
4° Quand un afflux de liquide dans le tube est bref et énergique, il peut se faire 
sous l’influence de celte impulsion unique, une série d’ondes successives qui marchent 
es unes à la suite des autres. Ces ondes secondaires, formées suivant les lois du mou- 
MAREY, Circulation. 
16
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.