Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La circulation du sang a l'état physiologique et dans les maladies
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit4268/124/
114 LA CIRCULATION DU SANG. 
Plongée dans une cavité du cœur, cette sonde ne donne qu’un 
tracé partiel, car elle n’inscrit que les phases négatives de la pres¬ 
sion. Soit, par exemple, le tracé de la pression dans l’oreillette 
droite; la sonde des pressions négatives le traduira (fig. 49). Le 
sommet des phases systoliques y est tronqué et le niveau hori¬ 
zontal auquel ces troncatures ont lieu correspond aux instants 
Où la pression, de négative qu’elle était, est devenue positive. 
Fig. 49. Tracé de la pression du sang dans l’oreillette droite d’un cheval, recueilli avec la sonde 
à pressions négatives. 
Si l’on reconstitue par une ligne ponctuée les sommets tronqués, 
On retrouvera l’aspect de la courbe auriculaire représentée dans 
la figure 40 et dont nous avons déjà fait l’analyse. 
Cette sonde introduite dans les ventricules y détermine de la 
môme manière l’instant où la pression de négative qu’elle était 
au début de la diastole devient positive1. 
Détermination des valeurs absolues de la pression d’après les 
tracés nianométriques. 
I 7ô. — Une fois connue la position du zéro de la pression dans 
un tracé cardiographique, il est facile de lire, sur l’échelle de gra¬ 
duation des sondes manométriques, la valeur absolue de la pres¬ 
sion a laquelle correspond chaque point du tracé. 
métrique. Il suffirait de présenter en face de la courbe SM l’échelle de graduation expé¬ 
rimentale (p. 112) de manière à faire coïncider le zéro de cette échelle avec celui du 
tracé, et l’on pourrait lire en tout point de la courbe SM la valeur absolue de la pres¬ 
sion qu’elle exprime. 
Le rôle de la sonde à pressions négatives peut se comparer à celui d’une soupape 
qui se ferme por toute pression supérieure à celle de l'atmosphère et s’ouvre aussitôt 
que la pression qui tend à la fermer devient inférieure à la pression atmosphérique. 
1 J’ai donné, Physiologie médicale de la circulation du sang, page 94 et suiv., sur 
la détermination de la pression négative, des détails plus étendus que j’ai cru devoir 
écarter ici, comme n'ayant qu’une importance secondaire.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.