Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'orgue. Ses éléments, son histoire, son esthétique
Person:
Cellier, Alexandre Bachelin
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39818/74/
L’ORGUE, DU VIIU AU XIIe SIÈCLE 
69 
elle, 1 exécutant les porte en bandoulière; au lieu de tourner la roue, sa main gauche 
presse le soufflet, la droite parcourant le clavier de 7 à 12 notes qui font parler un minus¬ 
cule jeu d anches. C’est 
d’eux qu’il est question 
dans le Roman de la Rose, 
v. 21955 et suivants : 
Orgues avaient bien maniables, 
A une main portables, 
Où il même souffle et touche. 
« 11 ne semble pas, 
dit encore M. Gastoué, 
que jusqu’ici les histo¬ 
riens de la musique aient 
tenu assez compte de 
1 usage de ces orgues à 
bras. Cet usage, en effet, 
explique seul que les 
chanteurs d'organum aient 
pu, dès le XIe siècle au 
moins, être appelés « orga¬ 
nistes », terme qui exprime 
l’action de « jouer de l’or¬ 
gue »; or, quand nous 
voyons, dans tel ou tel 
récit de ce temps, trois 
ou quatre « clercs orga¬ 
nistes » venir se placer 
devant le chœur pour 
chanter, il paraît assez 
évident qu’ils chantaient 
ainsi en jouant, s’accom¬ 
pagnant sur l’orgue à bras 
comme ces saints et ces 
anges que nous voyons si 
fréquemment figurer, 
dans des scènes analo¬ 
gues, sur des vitraux et 
aux portails de nos vieilles 
cathédrales. » Ces orgues 
portatives s’appelaient 
ninfali en Italie, orgueus 
de coll ou de peu (de col ou de pied) en Espagne. Quand les instruments positifs se 
répandirent au XIIIe siècle, — instruments plus lourds, qu’il faut poser, parce qu’on ne 
Facteur d'Orgues. 
PL. /.XXX//. 
dt Ll lÀirdsÜc- Jadf. 
Orgue-régale, avec pédale de soufflerie « à pantoufle ». (D’après dom BÉDOS).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.