Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'orgue. Ses éléments, son histoire, son esthétique
Person:
Cellier, Alexandre Bachelin
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39818/45/
40 
L’ORGUE. 
Cavaillé-Coll a donné le nom de Tuba magna (16) aux Bombardes qu’il a obtenues avec 
des tuyaux de 8 p. dans la première octave. 
3. Trompette. — Elle ne peut être que de 8. « Dans la famille des anches, la trompette 
remplit les mêmes fonctions que la Montre dans les jeux de fond. » La Contre-Bombarde, 
la Bombarde, le Clairon, ne sont, respectivement, que des Trompettes 32, 16, 4. Ses 
tuyaux, de forme conique, sont en etain fin ou en (( spotted »; on en a construit aussi en 
cuivre rouge qui donnent de bons résultats, comme a Notre-Dame-de-Lorette, de Pans. 
« Dans les grands instruments on met quelquefois deux à trois Trompettes qui 
parlent sur le même clavier, sans préjudice de celles qui peuvent se trouver à la Pedale, 
au clavier de Récit et au clavier d’Écho. On termine quelquefois les tuyaux de Trompette 
par un pavillon semblable a celui de la trompette ordinaire. » Les anciennes orgues 
n ont souvent que des Trompettes d un son dur et criard. A partir du XVIII siede, grace 
à Clicquot surtout, ces jeux s améliorent, et, de nos jours, dans les instruments des bons 
maîtres, ce jeu est à la fois moelleux et puissant, très caractérisé comme timbre. La 
Trompette prête à 1 orgue de la variété et lui ote le caractère un peu raide et monotone 
qui est le fait des jeux à bouche employés exclusivement. On en place parfois les tuyaux 
en chamade, c est-à-dire horizontalement, les pavillons sortant du côté de la Montre. 
On fait aussi des Trompettes harmoniques dans les dessus, notamment. « Pour les jeux 
à anches il ne peut naturellement être question d un jeu octaviant, comme c est le cas 
pour les jeux à bouche. Dans les premiers, le terme de [sic] harmonique indique que ce 
jeu possède aux octaves supérieures un pavillon d une longueur double de la longueur 
ordinaire, ainsi pour la Trompette harmonique, généralement a partir de 1 ut . Ce grand 
pavillon a pour but d augmenter le volume et 1 intensité du son, qui tendent a diminuer 
à mesure qu'on s élève, et qui finiraient par n être plus proportionnes a ceux des octaves 
inférieures. » En Angleterre, dans les orgues de concert, la Tuba mirabilis est une Trom¬ 
pette. 
4. Clairon. — Il ne peut être que de 4. Il ne diffère de la Trompette que par la 
longueur de ses tuyaux. Comme elle, on le fait harmonique. Certains Clairons sont 
construits avec reprise à la dernière octave ou avec des tuyaux de Prestant ou de jeux de 
Gambe. 
5. Hautbois et Basson. — Son pavillon conique, plus étroit que celui de la Trompette, 
se rapproche un peu de la forme de 1 instrument d orchestre du même nom. Il y a des 
jeux de Hautbois à anches libres, surtout en Allemagne et en Suisse. Le Hautbois est 
un des rares jeux qui n’occupent pas toute 1 étendue du clavier : ordinairement, il n a 
que les octaves supérieures. Pour la basse il est complété par le Basson, qui a, soit des 
tuyaux coniques comme la Trompette, mais plus petits, soit d analogues a ceux du Haut¬ 
bois, mais terminés par un cône renversé. De 8Ge plus souvent, il est parfois de 16, à 
anches libres aussi. 
6. Cor anglais. — Par leur forme ses tuyaux rappellent ceux de l’instrument du 
même nom. Il est d’une sonorité plus incisive que celle du Hautbois, moins volumineuse 
que celle du Basson. Le plus souvent de 8 ou 4, il est parfois, très rarement, de 16. 
7. Clarinette 8. — Ses tuyaux cylindriques sont pourvus parfois de pavillons coniques. 
Pour la force elle tient le milieu entre le Hautbois et une Trompette douce. Elle a » mal¬ 
heureusement supplanté trop souvent le vieux et pittoresque Cromorne ». On en a cons¬ 
truit à anches libres, surtout au XIXe siècle.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.